Des arbres et des arbustes – des remèdes !

Parmi toutes les plantes et parties de plantes que l'on utilise en herboristerie, certaines sont des écorces d'arbres et l'automne est un des moments où on peut procéder à leur récolte.
Les écorces médicinales
Certaines écorces d’arbres (ou d’arbustes) peuvent être utilisées en herboristerie. En voici quelques-unes :

Bouleau (Betula spp.)

La sève, les feuilles et l’écorce ont des vertus diurétiques et sont également utilisées dans le traitement des affections cutanées. L’écorce sèche, en décoction, est utilisée comme dépuratif. Elle est antirhumatismale. On l’utilise dans les cas de goutte et de problèmes rénaux.

Chêne blanc (Quercus alba)

L’écorce de chêne blanc est très riche en tanins. Elle est très astringente et aide en cas d’hémorroïdes et de varices.

Frêne d’Amérique (Fraxinus americana)

L’écorce interne est utilisée pour augmenter la transpiration et la production d’urine. Une infusion stimule les menstruations. On l’utilise aussi pour les problèmes de peau,...

Identifiez-vous ci-dessous ou abonnez-vous sans frais au forfait VIP du blogue pour visualiser la suite de cet article.

Articles liés