Ça me laisse un goût amer

Aujourd’hui, quand on étudie les plantes médicinales, on apprend leurs « propriétés médicinales » : anti-inflammatoire, digestif, hémostatique, expectorant, etc. Toutefois, ce n’est pas toujours facile de comprendre comment la plante fait pour avoir ces propriétés, quelles sont ses actions réelles sur les fonctions du corps. Les goûts sont d’excellents outils pour apprendre à mieux connaître les plantes, à observer leurs effets concrets et mieux comprendre toutes les répercussions qu’ils peuvent avoir dans l’organisme.
Parmi les goûts qu’il nous est possible de déceler, l’amertume est plutôt mal aimée. Si bien qu’elle est devenue de plus en plus rare dans l’alimentation nord-américaine; elle est très souvent complètement absente du régime de l’Américain moyen. Certains parlent même du « syndrome de la déficience en amertume », une idée qui veut qu’un grand nombre de malaises modernes trouvent leur origine dans ce manque d’amertume. Des troubles aussi répandus que : syndrome prémenstru...

Identifiez-vous ci-dessous ou abonnez-vous sans frais au forfait VIP du blogue pour visualiser la suite de cet article.

Articles liés

L’acidité

Ce mot fait référence à beaucoup de malaises et à de nombreuses interprétations : brûlements d’estomac, reflux acides et brûlants dans l’œsophage, ulcères d’estomac ou…