La grande ortie

grande ortie

Cette grande ortie est très certainement une des plantes chouchous de la majorité des herboristes. Dans l’histoire, elle a été utilisée de multiples façons et a servi de remèdes pour de nombreux soignants. Découvrons ensemble ce qui la rend si exceptionnelle et polyvalente.
Différentes espèces ortie
Pour commencer, il me semble important de différencier les espèces d’ortie.

Grande ortie (Urtica dioica) : introduite, elle serait originaire de l’Asie et de l’Europe. Elle se retrouve maintenant à l’état sauvage dans plusieurs provinces canadiennes. Néanmoins, on la retrouve plus souvent en culture, dans les jardins. C’est l’espèce utilisée en herboristerie. On la reconnaît bien à ses poils urticants qui nous brûlent la peau.

Ortie piquante (Urtica urens) : c’est une espèce introduite, reconnue pour son côté très piquant. Certaines personnes utilisent ses feuilles de façon interchangeable avec celles de la grande ortie. Par contre, l’ortie piquante contient encore plus de poils urt...

Identifiez-vous ci-dessous ou abonnez-vous sans frais au forfait VIP du blogue pour visualiser la suite de cet article.

Articles liés

Connexion

Vous n’avez pas de compte? Créer un compte