Le jardinage de juin

Le grand sprint final
En juin, c’est le temps de finaliser le jardin. C’est un temps un peu fou durant lequel il faut tout faire, tout finaliser pour pouvoir récolter la nourriture et la beauté. Au Québec, la saison de culture est assez courte et tout se passe en intensité, dans un court laps de temps.

Selon votre zone climatique et selon les années, il reste des semis à faire, des semis directs au jardin. Dans le jardin potager, vous pouvez encore semer des carottes, des betteraves, des échalotes ou des oignons verts. Vous pouvez ressemer des radis et des laitues. Les rutabagas, nos navets d’hiver, gagnent à être semés la première semaine de juin, car ils arrivent alors à maturité à l’automne et ainsi ils se conserveront bien durant l’hiver et seront de meilleure qualité.

Juin, c’est le temps de semer les plantes et les légumes plus frileux comme les fèves ou les haricots, les concombres, le basilic et la capucine, en semis direct. C’est aussi le temps de transplanter les semis...

Identifiez-vous ci-dessous ou abonnez-vous sans frais au forfait VIP du blogue pour visualiser la suite de cet article.

Articles liés

Connexion

Vous n’avez pas de compte? Créer un compte