L’étonnante histoire d’amour entre Vata et l’hiver

Vata et l'hiver

Ah l’hiver québécois avec son froid et sa neige! As-tu déjà planifié ta fuite vers le sud, Vata? Nous avons appris à craindre et à déprécier cette saison si importante dans cette région du monde. J’observe que, collectivement, nous avons de plus en plus tendance à vouloir l’éviter, l’escamoter et la raccourcir par toutes de sortes de stratagèmes. Et pourtant! Sa présence dans nos vies est un état de fait qui ne demande probablement qu’à nous faire profiter de sa médecine.

J’ai cherché avec les années à embrasser cette condition hivernale, moi qui ai froid littéralement neuf mois par année et qui retire de la nature verdoyante le plus grand de mes bonheurs. Mais, si tu crois que la constitution à prédominance vata est celle qui a le plus de potentiel de souffrir de la rigueur de ce climat, permets-moi de t’initier à de nouvelles perspectives.

Vata et l’hiver glacial

Vata et le froidSi l’hiver semble, à première vue, hostile au délicat et fragile équilibre de vata, je constate que c’est dans bien des cas la recette gagnante pour nous raccorder à nos besoins véritables. En des conditions aussi défavorables à notre confort, il nous faut dès lors faire preuve de créativité. Commençons notre exploration des possibles par la donnée la plus criante : le froid!

Vata, tu es frileux, ta chaleur se disperse hors de ton corps et tu te retrouves bien vite dépourvu de tes réserves calorifiques. Rien ne sert de souffrir.

textiles vata et l'hiverPorter des vêtements aux textiles performants est un atout non négligeable pour mieux vivre ton hiver. Et si, comme moi, les textiles synthétiques composés de pétrole te rebutent, pense à opter pour des lainages naturels tels que le mohair, le cachemire, l’angora ou, mon préféré, l’alpaga. Ses fibres ont l’avantage d’être plus douces, légères et sont de meilleurs isolants thermiques que celles du mouton.

 

L’hiver qui devient une occasion

Vata, tu aimeras dorénavant l’hiver qui te donne l’occasion parfaite pour prendre soin de Toi. Selon la vision ayurvédique, le soin pour vata est harmonisant et tendre.

Qui dit froid dit chaleur et qui dit léger et sec comme vata, dit lourd et pénétrant comme l’huile. Miam! Je t’invite à te chouchouter avec un massage à l’huile d’amande ou de sésame, suivi d’un moment de sudation en sauna humide. Une thérapie à l’huile devrait toujours précéder une sudation pour ne pas t’affaiblir inutilement, surtout si pratiquée régulièrement en hiver. Pour éviter que tu ne te déshydrates et sues trop, je t’invite à boire une eau acide et salée avant la sudation. Par exemple, une eau additionnée de jus de citron et d’un peu de sel. Cette pratique pourrait être répétée aux deux semaines durant toute la saison froide.

Pour toi, repos, breuvages chauds de plantes réchauffantes, nourriture dense, méditation et intériorisation seront d’autres mots clefs à explorer. Profites-en pour te faire du bien!

www.isabellewilliamson.com

Articles liés