L’étonnante histoire d’amour entre Vata et l’hiver

Vata et l'hiver

Ah l’hiver québécois avec son froid et sa neige! As-tu déjà planifié ta fuite vers le sud, Vata? Nous avons appris à craindre et à déprécier cette saison si importante dans cette région du monde. J’observe que, collectivement, nous avons de plus en plus tendance à vouloir l’éviter, l’escamoter et la raccourcir par toutes de sortes de stratagèmes. Et pourtant! Sa présence dans nos vies est un état de fait qui ne demande probablement qu’à nous faire profiter de sa médecine.

J’ai cherché avec les années à embrasser cette condition hivernale, moi qui ai froid littéralement neuf mois par année et qui retire de la nature verdoyante le plus grand de mes bonheurs. Mais, si tu crois que la constitution à prédominance vata est celle qui a le plus de potentiel de souffrir de la rigueur de ce climat, permets-moi de t’initier à de nouvelles perspectives.

Vata et l’hiver glacial

Vata et le froidSi l’hiver semble, à première vue, hostile au délicat et fragile équilibre de vata, je constate que c’est dans bien des cas la recette gagnante pour nous raccorder à nos besoins véritables. En des conditions aussi défavorables à notre confort, il nous faut dès lors faire preuve de créativité. Commençons notre exploration des possibles par la donnée la plus criante : le froid!

Vata, tu es frileux, ta chaleur se disperse hors de ton corps et tu te retrouves bien vite dépourvu de tes réserves calorifiques. Rien ne sert de souffrir.

textiles vata et l'hiverPorter des vêtements aux textiles performants est un atout non négligeable pour mieux vivre ton hiver. Et si, comme moi, les textiles synthétiques composés de pétrole te rebutent, pense à opter pour des lainages naturels tels que le mohair, le cachemire, l’angora ou, mon préféré, l’alpaga. Ses fibres ont l’avantage d’être plus douces, légères et sont de meilleurs isolants thermiques que celles du mouton.

 

L’hiver qui devient une occasion

Vata, tu aimeras dorénavant l’hiver qui te donne l’occasion parfaite pour prendre soin de Toi. Selon la vision ayurvédique, le soin pour vata est harmonisant et tendre.

Qui dit froid dit chaleur et qui dit léger et sec comme vata, dit lourd et pénétrant comme l’huile. Miam! Je t’invite à te chouchouter avec un massage à l’huile d’amande ou de sésame, suivi d’un moment de sudation en sauna humide. Une thérapie à l’huile devrait toujours précéder une sudation pour ne pas t’affaiblir inutilement, surtout si pratiquée régulièrement en hiver. Pour éviter que tu ne te déshydrates et sues trop, je t’invite à boire une eau acide et salée avant la sudation. Par exemple, une eau additionnée de jus de citron et d’un peu de sel. Cette pratique pourrait être répétée aux deux semaines durant toute la saison froide.

Pour toi, repos, breuvages chauds de plantes réchauffantes, nourriture dense, méditation et intériorisation seront d’autres mots clefs à explorer. Profites-en pour te faire du bien!

www.isabellewilliamson.com

Articles liés

Connexion

Vous n’avez pas de compte? Créer un compte

Johanne Fontaine

C’est en 1993 que Johanne a commencé son apprentissage en herboristerie avec Danièle Laberge et elle est toujours aussi touchée et émerveillée par la beauté, la générosité et l’efficacité des plantes. Elle enseigne depuis la fin des années 1990 et c’est une passion pour elle de faire découvrir l’univers fascinant du monde végétal. Elle a élaboré Les herbes enchantées, des jardins à visiter à Roxton Pond en Estrie où elle avait rassemblé plus d’une centaine de variétés disposées par plates-bandes thématiques. Pendant neuf années, elle a accueilli visiteurs, stagiaires et élèves dans ce lieu bucolique. Depuis 2006, elle travaille à l’Herbothèque où elle participe à la rédaction du matériel de cours et accompagne les étudiants dans leur démarche tout en continuant sa pratique d’herboriste thérapeute accréditée et de coach. Elle s’est impliquée dans les associations d’herboristerie au niveau provincial et fédéral. Elle est également poétesse et harpiste.

Catherine Lalonde

Catherine est convaincue que l’herboristerie est une solution pour l’avenir de la santé communautaire de même que celle de la planète; elle travaille à la promouvoir comme médecine de première ligne afin d’amener le plus de gens possible à découvrir cet art et à se l’approprier. Elle est l’auteure du cahier éducatif pour enfants, Monsieur Plantain. Catherine a enseigné et travaillé à l’Herbothèque de 2008 à 2020. Elle a participé à coécrire plusieurs cours offerts par l’Herbothèque. En 2016, elle a créé son entreprise, Sauvages & Cultivées, qui se spécialise dans la production de plantes séchées et de produits variés. Depuis septembre 2020, elle se consacre au rayonnement de son entreprise.

Anne Vastel

Anne pratique l’herboristerie depuis plus de quinze ans et accompagne des personnes atteintes du cancer du sein depuis les débuts de sa pratique. Elle a fait des formations complémentaires en Colombie-Britannique auprès de Chanchal Cabrera et aux États-Unis auprès de Donald Yance pour approfondir ses connaissances de la maladie et des plantes médicinales. Elle se spécialise aussi dans l’accompagnement des personnes atteintes de la maladie de Lyme. Ces années de pratique lui permettent aujourd’hui de partager ses expériences avec vous afin que vous ayez plus de réponses à vos questions et que vous puissiez faire des choix qui vous conviennent. Anne se passionne aussi pour la médecine chinoise.

 

Natacha Imbeault

Enfant, elle a passé des heures à explorer la nature qui la fascinait. Les plantes et la santé naturelle sont depuis 1988 dans la vie de Natacha. Depuis janvier 2002, elle est copropriétaire et directrice de l’Herbothèque inc. Ses fonctions l’ont amenée à suivre diverses formations en gestion des affaires et en marketing. Natacha s’occupe du développement, de l’approche pédagogique des formations et dirige l’équipe, en plus de participer à la rédaction et à la mise à jour de documents académiques.

Éveilleuse, maitre herboriste, thérapeute multidisciplinaire en médecine naturelle et croissance personnelle, maitre reiki (depuis 1994), elle est entrepreneure, enseignante, chroniqueuse et conférencière. Elle œuvre dans le milieu de la santé naturelle depuis 1991 et depuis 1995 comme herboriste. Elle fait partie du Conseil des Sages de la Guilde des herboristes. Elle a siégé à plusieurs reprises au conseil d’administration, ainsi qu’au comité de l’aile professionnelle de la Guilde des herboristes du Québec. Elle est elle-même Herboriste thérapeute accréditée par l’aile professionnelle de la Guilde.

En plus de ses compétences entrepreneuriales, elle a comme thérapeute une approche holistique et un coffre à outils diversifié : reiki, herboristerie, naturopathie, élixirs floraux, alimentation, approche psychospirituelle, PNL, outils d’interventions TRIMA, formation en rite de passage, médecines énergétiques, médecine traditionnelle et plus encore.

Passionnée par la vie et la santé sous tous ses aspects, c’est pour elle une joie et un privilège d’accompagner l’autre dans son chemin vers la guérison, une plus grande connaissance de lui-même et de la vie qui nous nourrit. Femme médecine, elle porte et transmet la sagesse et les bienfaits de la terre et de la nature.

Son but premier, à travers tous les contacts et les enseignements qu’elle offre, est de transmettre son profond amour et son grand respect pour toutes formes de vie, dans le but d’éveiller en chacun un amour et une passion sans limites pour soi, les autres et la vie.