Trouble affectif saisonnier

Après un été si beau, on aurait pu croire que tout irait bien et pour le mieux. Tant de lumière et de chaleur accumulées. Mais pourtant, ce que j'observe c'est qu'il y a beaucoup de personnes très stressées, très fatiguées, à bout de souffle, à bout de nerfs.
Les journées se raccourcissant tant et plus, je remarque que la dépression saisonnière s'installe dans la tête de bien des personnes. Peut-être que la saison estivale et le début de l'automne qui lui ressemblait, ont dispersé les énergies. Il faisait si beau qu'il fallait en profiter. On s'est enthousiasmé, on voulait ne rien perdre, en profiter au maximum. Et pas souvent de journées pluvieuses pour ralentir, se reposer et se refaire des forces.

Avec tout cet élan d'enthousiasme, stimulé par le beau temps qui s'est prolongé, en septembre, bien des personnes se sont inscrites à de nombreuses activités. On se retrouve maintenant avec beaucoup de personnes fatiguées, épuisées, ayant de la difficulté à respecter leurs engagements,...

Identifiez-vous ci-dessous ou abonnez-vous sans frais au forfait VIP du blogue pour visualiser la suite de cet article.

Articles liés