Une question d’équilibre

À notre époque, on ne s'ennuie plus. Le temps s'accélère, il y a toujours quelque chose à faire. On peut constamment être branché sur le monde et aussitôt que l'on a un moment libre, on attrape son téléphone portable pour jouer, voir ses messages, les actualités, etc. Il faut vraiment vouloir pour installer des moments à ne rien faire pour s'ennuyer un peu et avoir à se demander : « Qu'est-ce j'aimerais faire ? Qu'est-ce qui me plairait ? Qu'est-ce qui m'appelle ? » Il faut de la disponibilité pour cela. Cela ouvre un bel espace pour la créativité.

Je me souviens qu'enfant, adolescente et même au début de ma vie adulte, il m'est arrivé de m'ennuyer et bien que cela puisse paraître ennuyant (sourire !), c'est un luxe aujourd'hui. En effet, s'ennuyer, c'est ouvrir un espace, une porte pour créer quelque chose pour suivre un élan du cœur et de l'âme. Il faut savoir écouter les appels profonds de notre être. Bien sûr, la méditation et d'autres pratiques peuvent répondre à ce besoin.

...

Identifiez-vous ci-dessous ou abonnez-vous sans frais au forfait VIP du blogue pour visualiser la suite de cet article.

Related Articles

Le millepertuis commun

Utilisations Le millepertuis commun (Hypericum perforatum) est particulièrement renommé pour ses propriétés antidépressives et ses vertus curatives des troubles nerveux et psychiques. L’huile de millepertuis…